ROMANS


Coup de Coeur pour un éditeur (Armelle)


Nous, les déviants
Texte

Nous, les déviants

par Skuse, C. J. 2018

Editions La Belle Colère

Des romans pour adultes dont les héros sont des adolescents. Des livres qui s’adressent aux adultes et se tendent, une fois refermés, aux plus jeunes, non pas parce qu’ils seraient adaptés à leur « niveau de lecture », mais simplement parce qu’ils nous ont profondément marqués.

Des titres  liés à un frisson très particulier, celui de se tenir à la verticale de la jeunesse et de replonger au temps où nous nous sentions immortels mais pas invulnérables, en train de nous inventer tout en étant si parfaitement entiers.

Coup de coeur pour “Dieu me déteste” et “Nous, les déviants”

 

Coup de coeur (Aurélie)


Quelle différence entre un désir et un besoin ? Y en a-t-il vraiment une ?  C’est ce que les élèves du lycée de Nottawa vont se demander avec l’arrivée dans leur petite vie tranquille de NEED. NEED vous ne connaissez pas ? Il s’agit juste d’un nouveau réseau social mais celui-là possède quelques petites particularités puisqu’il promet de satisfaire tous vos besoins, sous couvert d’anonymat, quel que soit le besoin et quelles qu’en soient les conséquences. Ce qui pouvait paraître au départ comme un nouveau réseau social « trop cool » va  semer la terreur dans toute la communauté de Nottawa.

Mais qui est derrière NEED ? Qui peut en vouloir à ce point à la communauté ?  Amateur de suspense ce livre est pour vous !

A noter : convient aussi bien aux ados qu’aux adultes

Coup de coeur Polar (Armelle)


Un asile à la Shutter Island, l’ambiance glaçante des meilleurs polars suédois, la moiteur tropicale des intrigues de Grangé et un soupçon d’enquête scientifique à la Thillez...

Un Cri !

Impossible à lâcher !

Coup de coeur (Leïla)


Nous étions les Mulvaney
Texte

Nous étions les Mulvaney

par Oates, Joyce Carol 2018

À Mont-Ephraim, petite ville des États-Unis située dans l’État de New York, vit une famille pas comme les autres : les Mulvaney. Judd, le cadet, Marianne « Bouton » jeune fille belle et modeste, Mike le « mulet » sportif et fonceur, Patrick le scientifique pragmatique, et leurs parents, Corinne et Michael, aussi aimants qu’extravagants. 
Au milieu des animaux – chevaux, chiens, chats – et du désordre ambiant, ils cohabitent dans une ferme respirant le bonheur, où les corvées elles-mêmes sont vécues de manière cocasse, offrant ainsi aux autres l’image d’une famille parfaite, comme chacun rêverait d’en avoir. 
Jusqu’à cette nuit de 1976 où le rêve vire au cauchemar… Une soirée de Saint-Valentin arrosée. Un cavalier douteux. Des souvenirs flous et contradictoires. Le regard des autres qui change. La honte et le rejet. Un drame personnel qui devient un drame familial.

Comment chacun des personnages qui constituent la famille Mulvaney, va-t-il se reconstruire après le drame? Quand l’illusion du bonheur cède sous le poids de l’hypocrisie, des grandes et petites lâchetés, que reste-t-il? Une fois encore, J.C. Oates aborde des thèmes qui lui sont chers : le bien et le mal, la violence sexuelle, l’effondrement moral et la rédemption, en mettant à nu ses personnages, obligés de regarder en eux-mêmes. Un très grand roman qui nous parle de l’Amérique, de son puritanisme, de ses clichés et de son hypocrisie.